MENU

IUEKE TAPE 5 @ANTINOTE

0
8094
0

Petite théorie hasardeuse: et si Aphex Twin avait piqué l’idée de fouiller dans ses vieilles caisses d’inédits pour en mettre plein les yeux à la jeunesse techno des années 2000 à Gwen Jamois? On est à peu près certains que les deux hommes se sont déjà rencontrés quelque part en Angleterre, quelque part dans les 90 et Jamois fut parmi les premiers, bien sûr, à prendre les éjaculations de sa prime jeunesse techno au sérieux au point de vouloir les ressortir; accessoirement, ce dernier s’est surtout laissé convaincre par Quentin d’Antinote de fouiller dans ses caisses et Richard D. James est par la suite devenu l’un des plus grands musiciens de musique électronique de tous les temps quand Jamois, plus humblement, a préféré faire complètement autre chose de sa vie, mais là n’est pas vraiment la question.

Non, la question tient plutôt au fascinant effet de décalage temporel que procurent à peu près à égalité les inédits fabuleux d’Aphex Twin sortis ces dernières semaines sur Soundcloud et les quatre volumes de Tapes d’Iueke parues à ce jour: un décalage en forme de 8, qui donne simultanément l’impression d’entr’apercevoir de nouveau l’horizon incertain du futur et une musique définitivement attachée au passé d’où elle a émergé, ces années 90 grises et fébriles où les rares albums de techno qui sortaient s’achetaient en priorité en CD, à la FNAC Bastille ou pendant un week-end prolongé à Londres.

Particulièrement tordus et gracieux, les 3 inédits enregistré entre 1991 et 1992 qu’on peut découvrir sur cette Tape 5s’aventurent du côté de l’ambient techno super deep, du beatless chelou ou d’une espèce de proto house filtrée à la française ou à la Paperclip People sans une once de house ou de Paperclip People dedans; autrement dit, ils ne ressemblent proprement à rien de bien précis, surtout mis bout à bout dans un maxi qui sort au Printemps 2015. Sans vouloir joueur aux vieux cons aigris, c’est un euphémisme de dire que tous les gamins qui sortent de la musique électronique en ce moment ne peuvent pas en dire autant.